Jean-Bernard Papi, romancier, essayiste, nouvelliste et poète

                                        Il n'y a de recette de jouvence que le rire.
                       Partageons nos plaisirs. Vous lisez ! J'écris !      

                                               Index (suite)

Sacchez : Que gallica (BNP) numérise Cheval d'enfer et La Chanson de rosalie (15% en cours)
              Que sur decitre.fr tous mes livres sont téléchargeables.
              Que  sur Abbooks.fr tous mes livres y compris Naufrage d'un autobus sont à vendre. 
              Que sur ebooks.gratuits.com on peut télécharger Les Yeux verts.
              Que sur numilog on peu télécharger La Chanson de Rosalie.
              Que sur Wiksionaire "bas de plafond" est expliqué à partir d'une phrase tirée de "J'ai tué Samir Vanadjian."
              Que babelio.fr donne une critique avec 4 étoiles à "J'ai tué Samir Vanadjian". Que ce même livre est critiqué sur Focus Litterature.
Etc.               

                                  
           

                  3 -  Des poèmes, des articles et essais :

 
 Biographie, histoire, science, poésie, essais dont un texte sur l'origine du nom des Papi http://www.jean-bernard-papi.com/a-propos-du-nom-des-papi.php
quelques photos persos et une interview parue dans une revue (rubrique sur l'auteur)Bonne lecture ! (Vous pouvez aussi me retrouver sur le site des Auteurs du Poitou Charentes (SAPC))

                                                                  

                                                                 

                 4 - Mes pièces de théâtre : 

                           -Théâtre 1:   O comme obéir. (6 actes- 8 personnages)

                              - Théâtre 2 : La maison des oiseaux. (6 actes -6 personnages)
      
      - Théâtre 3  : Ta bouche Amélie.
(1 acte 4 personnages)

                                      
                                             

                  5- Mes recueils de nouvelles:(Pour mémoire car épuisés mais à lire sur ce site))
    
       Socrate et les technocrates.(2004)Socrate et les technocrates-Nouvelles. Editinter éditions.  épuisé chez l'éditeur mais en vente sur Amazon. 14€

La  nouvelle "Mina" ainsi que "Socrate et les technocrates " en entier sont en lecture libre  sur  http://www.jean-bernard-papi.com/socrate-et-les-technocrates.php

                                       

                                   



                          Cheval d'enfer. (1998)   épuisé chez l'éditeur mais téléchargeable format Kindle sur Amazon
   
La nouvelle "Cheval d'enfer" est en lecture libre. sur 

http://www.jean-bernard-papi.com/cheval-denfer.php

      
                                     

                               



    -Et vive la révolution.(2001)  (épuisé)
 La nouvelle "Frédo" ainsi que "Et vive la révolution" en entier  sont en lecture libre sur le siteEt vive la révolution-Nouvelles. Editinter éditions.



 http://www.jean-bernard-papi.com/et-vive-la-revolution.php

      
       

                         

             



-Mémoires des autres guerres.(2003)  (épuisé)
La nouvelle "Chiens de l'enfer" est en lecture libre sur 
http://www.jean-bernard-papi.com/et-vive-la-revolution.php

                                        

                    
                            7- Mes recueils de poésie: pour mémoire car épuisés

      
   - Portraits de famille.  (2000)Portraits de famille- Poèmes. Editinter éditions   Épuisé chez l'éditeur mais en vente sur Amazon en format papier et  Kindle

http://www.jean-bernard-papi.com/portraits-de-famille.php

 

                                  



      
    Croquis des saisons et des voyages. (1997)  épuisé chez l'éditeur mais lisible en format Kindle sur Amazon 3,39€ 


 Deux longs  poèmes. Un sur le déroulement  des saisons, l'autre sur les voyages en train) En lecture libre sur ce site http://www.jean-bernard-papi.com/poemes-partie-8.php Croquis des saisons et des voyages-Poèmes. (Epuisé chez Editinter))
(     

          
 

 
                                                                  

                                   

              

  - Mes poèmes traduits en russe :  
http://www.jean-bernard-papi.com/mes-poemes-traduits.php

     Publiés dans les revues littéraires russes :"Jour et nuit" et " L'écho russe"

                                  

                               


  Ce que j’écris,

      
 

 
   

  

















 Hans Holbein



   Ce que j’écris dans mes livres ? pourquoi et comment ? Je me limiterai aux romans et aux longues nouvelles dans cette analyse qui ne vise qu’à éclairer mes lecteurs et surtout mes futurs lecteurs, car ce que je souhaite évidemment c’est être lu. Non pas que gagner de l’argent avec mes écrits ne m’intéresse pas, mais j’ai appris à rester modeste en la matière, quelques centaines d’euros par an ne me permettront jamais de vivre de ma plume. Tout au plus pourrai-je offrir un ou deux repas de luxe à mon épouse et acheter mes recharges d’encre pour l’imprimante. C’est pourquoi aussi j’offre certains de mes écrits en lecture libre sur Internet. Avec le secret espoir que, à la suite, on achète mes livres, car l’éditeur doit vivre lui aussi. Ceci étant posé voyons voir quelle est ma méthode.
    Je ne sais jamais où je vais. C’est simple, mes personnages se déplacent et agissent dans un univers,- que j'appelle monde- celui que j’ai bâti, en constante évolution. Sauf pour me souvenir des noms propres où de détails compliqués, je n’ai pas de fiches. Le déroulement de l’intrigue obéit au temps qu’il fait dehors, à mon état psychique, et peut-être même à ma digestion. Mes personnages ainsi menés sont libres de leur destin. Mais premier principe ils ont au départ de l’action tous les atouts en main pour réussir. À eux de bien les utiliser.
   Il va de soi que, au fur et à mesure du développement de l’intrigue je veille à ce que le déroulement soit harmonieux et réaliste. Mes personnages ne se transforment pas en fusée et ne marchent pas au fond de la mer sans scaphandre car deuxième principe ce sont des antihéros, des gens ordinaires que vous pourriez croiser dans la rue sans même les reconnaitre ou vous détourner sur leur passage. Sauf peut-être en ce qui concerne mes personnages féminins, et encore ! Alors à quoi bon les créer me direz-vous ? Cher ami, je n’écris ni des mangas, ni de la fantasie. Mon but est, troisième principe, de les introduire dans un univers qui tourne sans à coup, comme un roulement à bille, pour voir comment cet univers va supporter cet élément perturbateur. C’est particulièrement vrai pour Cheval d’EnferCéline jusqu’au dernier jour ou Vie et passion de Ferdinand Quatrefigues. Dans ce dernier roman c’est la maladie du héros qui est l’élément perturbateur. En ce qui concerne Céline, c’est l’arrivée des SS de Das Reich dans un village paisible etc.
   Je ne me soucie guère d’amour. Cet état de fait est admis chez mes personnages ou ne l’est pas, c'est-à-dire qu’ils arrivent amoureux ou déçus, mais, quatrième principe, je regarde comment l’amour évolue en eux par un effet de rétroaction : éléments perturbateurs ils sont perturbés à leur tour par le milieu dans lequel ils sont introduits. Parfois j’interviens directement et en mon nom dans le récit, je m'accorde le droit de m'adresser directement au lecteur. Je ne cherche pas non plus l’exactitude dans mes descriptions de paysages ou autres, par contre je signale volontiers les impressions que mes personnages en ressentent. Enfin, cinquième principe je ne conçois pas de roman sans un peu de fantaisie et beaucoup d'humour. Je veux que "l'on rit et que l'on pleure" comme l'a si bien relevé une journaliste. Je pourrais encore jaboter sur une ou deux petites choses comme mon style et l’emploi de l’argot, mais vous découvrirez tout ça en me lisant. Une dernière remarque, je me soucie de la mode comme d’une guigne. L’écologie, le réchauffement climatique, le politiquement correcte, le monde des émotions médiatiques, je laisse ces ponts aux ânes aux spécialistes.
Je poursuis néanmoins ma petite idée à travers mes romans ainsi
- La Chanson de Rosalie exprime la fin de l'adolescence et le choc de la guerre et de l'amour,
- Céline jusqu'au dernier jour: la prise d'otage et la vengeance dans deux mondes l'un de paix l'autre de violence.,
- Vie et passion de Ferdinand Quatrefigues : la mort, la famille et la vie militaire, le monde de chacun se heure à celui des autres frères et soeurs.
- Une petite musique jouée etc : la rédemption et la folie douce sous toutes se formes dans un monde irréel et déjanté.
- Les Yeux Vert : l'amour, ses préjugés et ses tabous, le monde des paysans et des citadins.
- Naufrage d'un autobus : les contactes, l'étranger, le groupe et ses éléments perturbateurs.
- La cave de Hauteroche : le dépassement de soi, le rêve d'une vie meilleure, le monde de chacun comparé à celui d'un demeuré. Un ver de terre amoureux d'une étoile.
- Socrate et les technocrates: l'utopie hippie contre les tecnocrates. 
 etc.
 
Jean-Bernard Papi ©

                                                    

                                 

Enfin, n'oubliez pas que vous ne pouvez pas faire n'importe quoi avec mes textes. Pour en savoir plus cliquez sur Créative Common ci-dessous. Merci.

Creative Commons LicenseThis work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.

Pour me joindre  utilisez le Livre d'or mis à votre disposition ou Facebook.

Pourquoi n'iriez-vous pas aussi sur mon Blog ? Il est sur Wifeo, donc pas loin... Et pourquoi ne pas laisser un message d'amitié ou de critique sur le Livre d'or ?